Archives mensuelles : janvier 2012

31 janvier: Chaque jour, sans bouteille d’eau

À partir d’aujourd’hui, je vous lance un défi simple: ne plus acheter d’eau embouteillée.

Saviez-vous que: 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde. Soit 22 milliards de dollars de recettes.

Il est pourtant si facile désormais de trimballer une petite gourde sur soi, qu’on remplit à l’aide d’abreuvoirs ou au robinet! C’est très avantageux pour l’environnement, puisqu’on évite de gaspiller constamment du plastique (qui pollue!) et en plus c’est presque gratuit (ça ne coûte que le prix de la gourde à l’achat).

Alors pourquoi gaspiller des ressources matérielles et monétaires dans un produit qui se donne gratuitement directement dans votre maison?

Petit truc: Lorsque vous préparez vos effets avant de partir au travail ou à l’école, prenez l’habitude d’y inclure votre gourde préférée…

*Pour les inquiets: l’eau est tout aussi potable lorsqu’elle coule du robinet que lorsqu’elle provient d’une bouteille d’eau. La plupart des marques populaires d’eau embouteillée prennent d’ailleurs le précieux liquide… dans les robinets des villes où leur industrie est localisée!

Pour plus d’informations, consultez ce site de statistiques à propos des bouteilles de plastique.

30 janvier: Regarder un épisode de «The Big Bang Theory»

La thérapie par le rire, c’est ce qu’il vous faut en ce début de semaine.

Ce qu’il vous faut, c’est donc «The Big Bang Theory»!

«The Big Bang Theory» est une série télévisée américaine mettant en scène deux geeks vivant face à l’appartement d’une jolie serveuse, Penny, qui rêve de devenir actrice. Le caractère comique du sitcom provient du contraste entre l’extrême geekitude des garçons, et l’intelligence sociale de la fille.

L’un des deux génies, Leonard, possède un très fort penchant pour la demoiselle, tandis que l’autre, Sheldon, se moque constamment de ce type d’attachement humain. Ce dernier crée d’ailleurs des situations bien comiques tout au long de la série, grâce à sa personnalité farfelue comportant des caractéristiques du syndrome d’Asperger.

La formule épisodes de 20 minutes est intéressante, puisqu’elle permet une petite pause d’études, de tâches ménagères ou de travail juste assez longue pour la détente.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, regardez ce petit bout d’épisode:

29 janvier: Le vin et la crème brûlée

Pour les connaisseurs, c’est une évidence: le vin rouge et la crème brûlée restera toujours un mariage heureux.

Pour les autres… je vous lance des roches à la volée.

QUOI?! Vous n’avez jamais tenté de dompter l’heureux goût sucré de la crème brûlée par l’âcreté proprette du vin rouge?!

Pour moi, c’est un petit péché, un paradis. Une gorgée de vin rouge et une lichette de crème brûlée ensemble, voilà une contradiction divine en diable dans la bouche.

Pour mieux sentir vos papilles gambader sur votre langue, fermez les yeux en prenant la bouchée… parce que bloquer un sens permet de mieux en apprécier un autre.

Mmmmmm!

28 janvier: Le chasseur de «cool»

The Cool Hunter, c’est un site web qui chasse, comme son nom l’indique, les trucs «cools» aux quatre coins du globe (et de la toile).

Trouvez-y des images de design, de voyages, d’art, de gadgets, de mode, d’architecture et même de nourriture…

À consulter quotidiennement, pour rester dans le coup, pour faire le plein de belles images et pour agrémenter vos rêves…

C’est hip, c’est beau, c’est fashion, c’est The Cool Hunter!

http://www.thecoolhunter.net/

Page facebook

27 janvier: Liberté musicale

J’ai découvert la musique de M83 alors que je me délectais de ces renversantes images HD du Parc national de Yosemite:

Je me suis dit: «WOW, il faut que je trouve QUI joue cette musique et que je la partage!»

La musique électro/alternative/pop de M83 est composée par le très doué (et beau garçon!) Anthony Gonzalez, originaire d’Antibes en France.

Je parie qu’après avoir écouté quelques chansons, vous aurez l’irrésistible envie de partir pour d’autres continents…

Parce que cette musique inspire à la liberté.

Page facebook

26 janvier: Des photographes en photos

En consultant cet article, vous vous demanderez fort probablement quel est le lien entre «savourer chaque jour de l’année» et de célèbres photographes journalistiques.

C’est simple: Le but de ce blogue est de vous faire sortir de votre zone de confort et de vous inciter à faire de belles découvertes.

Et aviez-vous déjà vu, par exemple, le visage du photographe qui se cachait derrière cette troublante photo d’une Pakistanaise?

Non? Voilà donc une belle découverte, n’est-ce pas?

Je recommande ce post puisqu’ENFIN, les visages de plusieurs photographes immensément talentueux sont dévoilés et leur art est humanisé.

Le but de l’article était de nous faire comprendre que ces photos iconiques ne font pas que «survenir», elles sont surtout le produit de gens qui mettent leur vie entière au service de la photographie.

Alors je dis, mission accomplie.

Famous Photogs Pose With Their Most Iconic Images

25 janvier: Déguster un fin Gravlax de saumon

«Bon, que mange-je ce soir?»

C’est une phrase que vous pensez (intégralement bien sûr) très souvent, n’est-ce pas?

Ce soir, pas de casse-tête, dégustez ceci (attention, la préparation doit reposer 3 jours, donc la cuisiner à l’avance*):

Gravlax de saumon à l’érable et herbes salée du Bas-Saint-Laurent

**Recette tirée du menu du Café Holt, par Holt Renfrew (nous avons de la classe ici):

~Pour quatre personnes~

Un filet de saumon d’environ 1Kg

30 cl de sirop d’érable corsé

Herbes salées

300g de fleur de sel, 70g de carottes, 70g de feuilles de céleri

1 botte de cerfeuil, 1 botte de persil, 10g de poivre en grains

~Progression~

1. Nettoyer et enlever les arêtes du filet de saumon en gardant la peau.

2. Prépare les herbes salées du Bas-Saint-Laurent en mélangeant tous les ingrédients dans un robot. Mixer.

3. Déposer le filet de saumon bien sec sur du papier film.

4. Étendre le mélange d’herbes sur toute la surface du filet (environ 1cm d’épaisseur).

5. Verser environ 30cl de sirop d’érable corsé sur la surface des herbes salées et refermer le papier film en serrant bien pour retirer le plus d’air possible.

6. Laisser reposer environ 3 jours pour un filet de saumon d’environ 1Kg.

7. Déballer le filet, le laver sous l’eau froide afin d’enlever le surplus d’herbe et de sel et réserver au réfrigérateur jusqu’à consommation.

*Suggestion de service: tailler de fines tranches et les déposer sur des croûtons de pain de seigle beurrés.